Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On ne va pas s’en plaindre

ils-seraient-une-quinzaine-de-lunellois-a-etre-partis-faire_2155734_800x400.jpg

 

France 3 Languedoc-Roussillon déplore, dans son édition du 22, la mort de « quatre jeunes Lunellois tués en Syrie [] lors de combats extrêmement violents contre larmée syrienne » et précise que « les quatre jeunes tués n'étaient malheureusement pas les seuls à risquer leur vie ». On comprend donc que les méchants soldats de M. Assad ont tué de gentils petits « Français » (quatre parmi dautres toujours exposés). 

Si lon en croit les estimations chiffrées de la Direction générale de la Sécurité intérieure, un millier de « Français ou d’étrangers résidant habituellement en France » seraient partis « faire le jihad » au Proche-Orient. Un tiers dentre eux auraient déjà participé à des combats et une bonne quarantaine auraient rejoint le paradis dAllah. Les cent vingt rentrés en douce France ont presque tous été interpellés, quelques dizaines ont été mis en examen, voire incarcérés. Cependant, rien ne garantit que ce taux defficacité va se maintenir pour les huit cent quarante toujours vivants et toujours susceptibles de revenir « au pays ». 

Les tout récents exemples canadiens et américains (Montréal, Ottawa, New York) pourraient laisser supposer que le danger viendrait dindividus isolés (un « Montréalais dorigine algérienne », un canadien prétendument « pure laine »mais en fait de père libyen, un New-Yorkais affichant sur Facebook ses préférences islamistes). Pour enfumer lopinion, on a mis à la mode lexpression « loup solitaire », manifestant ainsi une double incompréhension : incompréhension du musulman qui se revendique dabord comme tel, cest-à-dire comme membre de la communauté des croyants (« Umma »), ce qui lui permet de se différencier des « mécréants » ; incompréhension du monde moderne où la vraie solitude reste exceptionnelle, la plupart des jeunes gens, musulmans inclus, étant plus ou moines tributaires de leur smartphone ou de leur ordinateur. 

Certains journalistes sont allés plus loin : ces jeunes jihadistes seraient des paumés, voire des désaxés qui relèveraient de la psychiatrie. Derrière ce mépris compassionnel ouvertement affiché se cache un déni de la réalité : les jeunes apprentis de lislamo-terrorisme, musulmans natifs ou convertis, ne seraient pas des combattants à abattre mais des malades à soigner. Pourquoi leur nier ce qui fait leur spécificité dans notre société matérialiste et mondialisée, à savoir une foi totale et « jusquauboutiste » ? Pourquoi refuser dadmettre quils sont nos ennemis ? Lâcheté inutile en loccurrence car eux, en toute conséquence, pratiquent lassassinat et la destruction de tout ce qui peut symboliser la mécréance.  

A lopposé, et même si elle sous-estime par trop les clivages dordre idéologique, voire politique, lapproche culturelle et religieuse du « choc des civilisations » de M. Huntington a le mérite de souligner que lIslam nest pas soluble dans ce que lon se plaisait naguère à désigner sous le nom dOccident chrétien. L’évidence ne plaît pas à tout le monde, doù la folle fuite en avant du multiculturalisme, fourrier de lislamisation des sociétés européennes. Le véritable danger est là : il nest pas dans une guerre classique frontale mais dans ces milliers de « jeunes »- et leurs émules - issus de limmigration et fatalement susceptibles, un jour ou lautre, de devenir des loups solitaires ou en meute. 

Aussi, à lannonce que quatre dentre eux, habitants de Lunel, trois dorigine tunisienne et un converti, ne reviendront jamais de Syrie, on na que de bonnes raisons de ne pas se plaindre. u

 

Commentaires dans Lafautearousseau

 

Commentaires

  • Excellent article auquel on ne peut qu'adhérer en soulignant d'avantage encore le côté compassionnel de FR3 qui continue à confondre croisade anti ASSAD et djihad anti tout ce qui n'est pas muslim (et encore puisque E.I. a décidé d'aller détruire la Mecque !)
    Comment un "djeune" à qui on a appris, depuis qu'il est né, que rien n'est respectable chez autrui et surtout chez un mécréant, que ce soit les biens et la vie (cf. tous les faits divers quotidiens ne serait-ce qu'en FRANCE) pourrait résister à l'appel de cette religion d'amour, de tolérance et de paix qui permet de tuer, de violer, de piller ET EN SUS DE GAGNER UN PARADIS FAIT DE SEXE ET D'HYDROMEL !!!

    Alors que ce soit contre ASSAD, contre les ROUMIS, contre les CHIITE, etc ...qu'importe la cible pourvu que les plus bas instincts de l'homme puissent trouver à s'accomplir !!!

    Par ailleurs il n'y a pas d'intégration possible et sans employer de mots savants comme on fait aujourd'hui il n'y a qu'à se souvenir de la démonstration du Grand Charles qui parlait d'eau et d'huile. On peut bien secouer le flacon, dés le retour au calme l'huile et l'eau se dépêchent de se séparer.

    Il n'y a pas de paumés, il n'y a que des assassins qui sont partis s’entraîner ailleurs avant de revenir pour poursuivre le djihad chez nous !!!

Les commentaires sont fermés.